[Revue #2] Sultry Anastasia Beverly Hills

  Je suis accro aux palettes de cette marque depuis que la Modern Renaissance est sortie, et depuis, j’achète la moindre palette qui sort, parce que je sais que je ne serais pas déçue. J’ai été une grande fan d’Urban Decay pendant des années et des années, mais la redondance des palettes mais surtout la formule des fards qui pour ma part était de pire en pire, moins de chutes certes mais moins de pigments. Et j’aime les pigments, c’est une passion que j’ai depuis des années, il y a encore 3 ans, j’avais une collection de près de 300 pigments libres, mais j’ai eu des soucis d’humidité (pour ne pas dire d’inondation) et j’ai tout perdu …   Aujourd’hui, je vais vous parler de la palette « Sultry » de la marque sortie en fin d’année dernière elle était en solde en janvier et je n’ai pas eu le temps de mettre la main dessus, du coup, je l’ai commandé sur le site anglais de la marque, reçue en 24h chrono via UPS, je fais parti de ces personnes obligée par tous les moyens d’éviter la Poste car mon facteur est un double fainéant avec le combo de je ne sonne pas à l’interphone couplé à celui de je ne laisse pas non d’avis de passage.  

  Contrairement à ces petites sœurs, la Sultry est vêtue d’un joli packaging pailleté, en même temps elle est sorti à l’automne, et ça faisait un peu de bien d’avoir du glitter, alors que la saison maussade faisait son arrivée. Au départ, je dois admettre que je n’était pas emballée, mais quand je l’ai vu en vrai je me suis dit « Oh Putain ! Enfin des tons froids ! » Car mine de rien, les petites sœurs sont plutôt dans les teintes chaudes et ça commençais un peu à devenir lassant, mais là, c’est juste parfait.  

  14 fards comme à son habitude, des mats, des satinés, des métalliques, des irisés, la variété de finis est vraiment agréable. Les fards sont ultra pigmentés, mais ce n’est pas une surprise, ils sont aussi poudreux mais on a rien sans rien, je préfère avoir des chutes et ne pas me battre à superposer les couches pour avoir de l’intensité, que de m’énerver à passer et repasser pour avoir de l’intensité. De plus, elle est aussi composée d’un fard chair presque mat et d’un noir, ce qui fait de cette palette, une très belle palette complète, de neutres pour des maquillages du quotidien ou un peu plus poussés. Si vous êtes débutante, ne prenez pas peur, allez y petit à petit, même si les fards sont saturés de pigment, il y a aussi la possibilité de les travailler en douceur. Et si vous avez envie d’une touche de couleur, il y a un joli rose, un peu corail pour un peu de gaieté.  

  Tous les fards sans exceptions me plaisent dans cette palette, mais j’ai une passion pour le fard « Cyborg » un argenté froid absolument sublime, le « Rose Quartz » est aussi magnifique, tous les fards se travaillent et se fondent parfaitement entre eux, les mats sont doux a toucher et ne font pas spécialement de tâche si vous y aller avec douceur, les métalliques se posent très bien au pinceau mais sont plus intenses au doigt. Je suis vraiment contente de cette palette, elle est versatile, tout en étant facile à utiliser.  

QUE PENSEZ VOUS DE CETTE PALETTE ?

2 Commentaires

  1. 14 avril 2019 / 19 h 29 min

    Coucou !
    Cette palette est tout simplement sublime ! J’adore les fards irisés / pailletés donc là je suis servie ahah.
    Bisous

    • 14 avril 2019 / 19 h 36 min

      Hellow !!

      C’est honnêtement ma palette de neutres préférées de tout les temps, elle est parfaite !
      Bisous Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

eleifend fringilla commodo libero Curabitur ut

Pin It on Pinterest